modes de financement.

Les meilleurs modes de financement pour les jeunes entreprises

Le vieux dicton « ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier » ne pourrait être plus vrai lorsqu’il s’agit des coûts de démarrage d’une entreprise. Tout entrepreneur doit comprendre l’importance de la diversification des sources de financement et des options disponibles afin de prendre la meilleure décision pour son entreprise. Bien qu’il existe de nombreuses sources parmi lesquelles choisir pour obtenir un capital de départ pour votre jeune entreprise, il est extrêmement important de choisir l’option appropriée pour vos besoins spécifiques.

Bootstrapping

Le financement de sa propre entreprise ou bootstrapping est la voie idéale pour toute jeune entreprise. L’entrepreneur investit le capital de départ, en puisant dans son épargne personnelle ou en obtenant un prêt de sa famille ou de ses amis. Cette option présente de nombreux avantages. L’entrepreneur peut décider en toute indépendance du mode de fonctionnement de son entreprise sans être soumis à une obligation financière. Le plus grand défi, cependant, est que le montant du capital est généralement faible, suffisant pour couvrir uniquement les coûts initiaux.

Crowdfunding

Un entrepreneur peut inciter des personnes extérieures à investir dans son idée en recourant au crowdfunding. Il existe de nombreuses plateformes de crowdfunding pour aider les entrepreneurs de la nouvelle ère à entrer en contact avec des investisseurs partageant les mêmes idées. Étant donné que de nombreuses personnes sont concernées, l’investissement par personne est relativement faible. Comme le montant est faible, les investisseurs ne bénéficient pas vraiment d’avantages monétaires.

Ils peuvent recevoir des produits ou des échantillons gratuits. Les nouvelles idées de jeux, par exemple, sont généralement financées par cette voie. L’avantage pour les investisseurs est qu’ils reçoivent généralement gratuitement la première édition du jeu lors de sa sortie. Non seulement c’est un encouragement pour l’investisseur, mais l’entrepreneur a également la possibilité de tester son produit sur des clients potentiels.

Financement par des partenaires

Si une entreprise s’intéresse à une idée ou à une innovation d’une startup et décide de la financer, on parle de financement en partenariat. Outre le financement, les grandes entreprises peuvent prendre la startup sous leurs ailes et l’aider dans d’autres domaines. Outil de collaboration, il est avantageux pour une nouvelle entreprise qui se lance dans des territoires inexplorés. D’un autre côté, il entraîne une perte de contrôle. Toutes les décisions stratégiques et de gestion doivent être approuvées par la société de financement. Il est donc idéal d’avoir un accord si cette option est choisie.

La dette à risque

Forme de financement quelque peu traditionnelle, elle est également connue sous le nom de prêt à risque. Dans ce cadre, un ensemble diversifié de produits de financement par emprunt est proposé aux entreprises financées par du capital-risque en phase de démarrage ou de croissance. Cette forme de financement est généralement proposée par les banques et les fonds de capital-risque spécialisés. Si le taux d’intérêt des prêts est élevé, ce qui augmente les coûts pour une jeune entreprise, le point positif est qu’il n’y a pas de perte de contrôle et que l’entrepreneur peut utiliser le fonds en fonction de sa stratégie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *