Prêt entre entreprises : un autre moyen d’assurer son financement

De nos jours, les moyens pour financer un projet de création ou de développement d’une entreprise sont nombreux et le fait de solliciter le prêt bancaire n’est plus souvent nécessaire.

Effectivement, de plus en plus de solutions s’offrent à présent aux entrepreneurs, si l’on ne cite ici que le financement participatif, les business angels, les prêts d’honneur ou aussi la collecte de fonds etc.

Toutefois, il existe en ce moment un mode de financement tout à fait novateur et qui implique de demander une aide financière à une autre entreprise, notamment le prêt en entreprise. Découvrons dans cet article quelques précisions concernant cet autre moyen de financer son entreprise.

Prêt entre entreprises : comment ça se passe ?

Avant toute chose, il faut préciser qu’il est strictement interdit pour tout établissement ou personne de proposer des opérations de crédit s’ils ne bénéficient pas du statut de société de financement et de crédit. Cependant, grâce à la loi Macron, certaines entreprises peuvent tout à fait proposer une source de financement à d’autres qui veulent en bénéficier.

De ce fait, le prêt entre entreprises se passe principalement entre 2 structures et ce, par le biais de prêt de trésorerie.

Prêt entre entreprises : quelles sont les conditions ?

Comme on vient de le dire plus haut, les prêts inter-entreprises ne sont éligibles que pour certaines entreprises, car le fait de faire cela est généralement soumis à différentes conditions.

En effet, tout d’abord, le fait de souscrire à ce mode de financement n’est accessible que pour les très petites entreprises ou TPE, aux petites et moyennes entreprises ou PME et aux entreprises de taille intermédiaire ou ETI.

Après cela, les entreprises dites prêteuses et qui vont proposer le crédit devront être également des sociétés par actions, généralement des SA, des SAS ou aussi les SARL et dont les comptes bénéficient d’une certification délivrée par un commissaire aux comptes.

Les entreprises qui proposent le prêt devront également présenter d’une bonne santé sur le plan financier et ont un lien économique avec les entreprises qui demandent le crédit inter-entreprises.

Prêt entre entreprises : ses avantages

Il est clair que le fait de bénéficier d’un prêt bancaire et souvent assez difficile et demande des garanties assez conséquentes, ce qui sont presque impossible à remplir pour les petites entreprises. Cependant, avec le prêt entre entreprises, cela est la plupart du temps facilité car les démarches et les procédures sont souples, surtout grâce au lien qui se crée entre les sociétés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *