L’importance d’utiliser un logiciel de facturation agréé

L’utilité d’un logiciel de facturation pour une entreprise n’est plus à démontrer. Eh oui, permettant de faciliter toutes les tâches liées à la facturation, cette solution informatique assure essentiellement de centraliser, mais aussi d’automatiser les processus utiles, ce qui permet à l’entreprise d’être efficace, mais surtout aussi de gagner un temps considérable.

Toutefois, il est souvent recommandé pour toute organisation de bien choisir son logiciel de facturation et principalement de privilégier ceux qui disposent d’un agrément ou d’une certification qui pourra s’avérer bien utile en ce qui concerne les différents contrôles fiscaux.

Qu’est-ce qu’un logiciel de facturation agréé ?

Avant de se lancer dans ce sujet, il est utile  de savoir qu’il existe divers types de solutions informatiques en ce qui concerne la facturation. Ces derniers peuvent être gratuits, payants, prêt à utiliser ou sur mesure et diffèrent souvent par leur fonctionnalité, mais ce qui est utile est de toujours utiliser un logiciel qui a été agréé, notamment par l’administration fiscale.

En effet, indispensable pour garantir l’intégrité mais aussi la sécurité des données de facturation, le fait de bénéficier d’un logiciel agréé permet souvent de faciliter les démarches fiscales et aussi d’être dans les normes surtout concernant les fraudes à la TVA.

Comment savoir si un logiciel de facturation est agréé ?

Généralement, un logiciel agréé bénéficie souvent d’une attestation qui est délivré par le concepteur de ce dernier. De ce fait, cet élément peut principalement aider l’entreprise si la solution qu’elle a choisie propose un agrément ou non.

Cependant, avant de penser à choisir un programme de facturation, surtout que depuis 2018, l’utilisation d’un logiciel officiellement agréé est devenue obligatoire, il est utile pour toute organisation de bien vérifier quelques points le concernant, notamment :

Son inaltérabilité :

Ce qui implique que le logiciel de facturation se doit de bénéficier d’un système qui assure la conservation de toutes traces des opérations commerciaux.

Sa sécurisation :

Le programme devra être doté d’un système de sauvegarde pour les données originales et les modifications qui ont été apportées.

Sa conservation :

Ce qui impose que la solution de facturation devra bénéficier d’une fonction de clôture pour garantir toute modification ultérieure.

Son archivage :

Le logiciel utilisé pour la facturation devra proposer une fonctionnalité concernant l’archivage pour garder toutes traces des opérations ont pu été réalisées.

Pourquoi utiliser un logiciel de facturation agréé ?

Comme on vient de le préciser plus haut, toute entreprise est obligée de recourir à un programme pour ses factures et devis, qui puisse jouir d’une certification et ce, depuis 2018.

Cela a été principalement mis en place pour toutes les organisations qui sont assujetties à la TVA et le non-respect de cette règlementation peut souvent entrainer des sanctions pour ces dernières.

De plus, un contrôle peut souvent être entrepris par l’administration fiscale et qui vise principalement les entreprises qui ne suivent pas cette norme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *