Femmes dirigeantes, pourquoi elles sont moins nombreuses dans les entreprises ?

Le nombre de femmes à la tête des plus grandes entreprises a toujours été faible. Cette année, il a été réduit de 25%, ce qui n’est pas le cas de la gent masculine. Pourquoi une telle tendance, et pourquoi les femmes occupent de moins en moins ces postes ? Découvrez les réponses dans ce qui suit. En effet, les idées reçues montrent que les femmes sont moins compétitives, et qu’elles ne cherchent pas les opportunités pour gravir les échellons, tout simplement parce qu’elles sont à la recherche de la meilleure manière de concilier vie professionnelle et vie de famille. Mais, est-ce que c’est vraiment la réalité ? Explication.

Lorsque les préjugés et le sexisme demeurent encrés dans la société

Des études ont montrées les obstacles pour les femmes cadres ne sont pas uniquement dus à leurs choix individuels. Les experts affirment que des forces plus importantes sont à l’origine des préjugés à l’égard des femmes qui se trouvent à la tête des entreprises, des mères qui travaillent ou des dirigeantes qui deviennent la figure d’autorité en charge d’une centaine d’homme.

Pendant de nombreuses années, il semblait que la proportion de femmes au sommet des entreprises françaises augmenterait progressivement avec le temps. Cependant, cela n’est pas le cas ! Au cours de ces dernières années, les mouvements qui luttaient pour l’égalité des sexes ont permis aux femmes d’avoir le droit de vote ; d’avoir un permis de conduire et bien évidemment d’avoir le droit d’ouvrir un compte bancaire. Mais, lorsqu’il est question de dirriger une entreprise employant des hommes, la réponse est toute autre.

Une baisse fulgurante enregistré au cours de ces dernières années

Cette baisse de nombre de femmes cadres supérieures aux entreprises à cause du phénomène connu sous le nom de falaise de verre, dans lequel les femmes sont plus susceptibles d’être chargées des entreprises défaillantes. Mais à bien des égards, les raisons pour lesquelles le nombre de femmes dirigeantes sont en baisse dans de nombreux pays.

Les femmes cadres débutent à égalité avec les hommes en termes d’emplois et de rémunération. Mais à chaque niveau, elles disparaissent. Seulement quelques poignés de vice-présidents sont des femmes. En effet, les femmes ont 18% moins de chances d’être promues aux postes de direction que leurs homologues masculins.

Voilà quelques points à savoir en ce qui concerne l’évolution des femmes au sein des entreprises et les causes qui peuvent engendrer le frein de leur ascension à des niveaux plus hauts.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *