Relation amoureuse entre salarié au travail.

Relation amoureuse entre salarié au travail, comme la gérer ?

Il est difficile pour les employeurs d’empêcher complètement les employés de s’engager dans des relations romantiques consensuelles, mais comprendre les risques et la manière de gérer ces situations peut aider à minimiser les inquiétudes.

Connaître les risques et vos politiques

Certaines politiques du lieu de travail en matière de rencontres peuvent interdire les relations intimes entre employés. D’autres employeurs interdisent uniquement les relations entre la direction et ses subordonnés ou les membres du personnel qui relèvent du même directeur. Quelles que soient les règles, il est essentiel de les avoir, de les faire appliquer et de s’assurer que tout le personnel est pleinement conscient des attentes de toute politique existante.

Envisager quelques changements

Si votre politique autorise les relations de bureau, vous devrez peut-être envisager quelques changements. Parlez aux deux membres du personnel impliqués dans la romance au travail et faites-leur savoir que vous avez quelques inquiétudes quant à leur collaboration étroite. Suggérez un transfert latéral afin qu’ils ne soient pas dans le même service ou qu’ils ne relèvent pas du même responsable. Cela peut contribuer à la culture générale du lieu de travail et mettre tout le monde à l’aise.

Se concentrer sur le comportement, pas sur les relations

L’interdiction pure et simple des amourettes de bureau n’est probablement pas une position réaliste (ou applicable) pour un employeur. Au mieux, cela ne fait qu’encourager les tourtereaux à se faufiler. Au pire, elle peut être considérée comme une violation de la vie privée par les employés, qui peuvent en être démoralisés ou en éprouver du ressentiment. Une meilleure option consiste à introduire des politiques qui définissent plus clairement les comportements acceptables au bureau (une telle politique pourrait porter sur quelque chose comme les démonstrations publiques d’affection, par exemple). Elle vous permet d’agir si les relations amoureuses ont une incidence sur les devoirs ou la conduite au travail, sans pour autant interdire complètement la romance.

Relation entre cadre et subordonné

Les relations sur le lieu de travail deviennent particulièrement compliquées lorsque la relation est entre un superviseur et un subordonné direct. Le déséquilibre du pouvoir peut ajouter une nuance trouble à une telle relation, et ce type de dynamique du pouvoir peut trop facilement s’égarer dans l’exploitation. Que doivent faire les RH dans de telles circonstances ?

Certaines entreprises ont recours à l’interdiction pure et simple de ces relations. Si cela peut sembler lourd, d’autres entreprises ont mis en place des politiques selon lesquelles une relation amoureuse entraîne automatiquement un changement de hiérarchie, ou le responsable est transféré dans un autre service.

Même si votre lieu de travail a une attitude plus détendue à l’égard des relations amoureuses, il est dans votre intérêt d’examiner comment vous pourriez gérer ces types de relations spécifiques.

Encourager et promouvoir la divulgation

Une mesure supplémentaire que vous pouvez prendre est d’introduire une « politique de divulgation« , obligeant les employés qui entrent dans une relation amoureuse avec un collègue à divulguer cette relation aux RH. Cette politique n’a pas pour but de surveiller ou d’interférer avec la relation, mais de garantir que des mesures peuvent être prises pour éviter des situations potentielles de conflit d’intérêts. Cette politique doit également décrire les mesures à prendre après la divulgation de la relation et toute mesure disciplinaire potentielle en cas de non-respect de la politique. C’est une mesure qui peut contribuer à protéger les employés, ainsi que l’entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *